Pour voyager à vélo, quelles chaussures prendre ?

En voyage vélo, les chaussures ont plusieurs usages : pédaler tout d’abord, mais aussi marcher, se détendre et se protéger de la pluie. Il faut donc pour choisir ses chaussures, savoir ce qui sera le plus important et tenir compte de la saison (chaude ou froide), du climat (sec ou humide). En sus, penser à des chaussettes adaptées, plus ou moins chaudes et séchant rapidement.

La chaussure idéale pour bien pédaler et se promener

Elle n’existe probablement pas pour répondre à toutes ces contraintes du cycliste. On doit alors prévoir deux paires pour couvrir tous les besoins, au détriment du poids et, surtout, de l’encombrement. Ou alors il faudra faire quelques concessions et choix raisonnés, en tenant compte des remarques suivantes. Pour pédaler sans « sentir » la pédale, il faut une semelle rigide. Attention aux baskets qui s’avachissent rapidement, la semelle est plutôt molle et lorsqu’il fait très chaud, les plantes de pied ont tendance s’échauffer. Le type de pédale utilisé (automatique ou non, cale-pied… ) conditionne aussi ce choix.

De bonnes chaussures de marche

Elles tiennent la cheville, mais sont un peu raides pour le pédalage. Elles protègent souvent bien de la pluie et peuvent être chaudes, ce qui est un inconvénient par temps très chaud. Les chaussures de marche ne supportent que les pédales simples.

Les chaussures cyclistes type VT

Elles supportent de marcher modérément. Si on utilise des cales, l’usure est à prévoir. Choisir des modèles renforcés sur les côtés et avec un bout de chaussure suffisamment rigide. Pour ceux qui ont tendance à appuyer sur le bout de la chaussure, celle-ci entre dans la tête du cale-pied, et cela fait mal ! Certains modèles sont appréciés : Adidas, Carnac, Shimano.

Les sandales cyclistes

Elles ne permettent de marcher en terrain difficile. Cependant, après la pluie, les sandales sont les seules à sécher rapidement. Pour le froid, elles présentent un autre avantage, dans la mesure où leur réglage tolère la superposition de plusieurs épaisseurs de chaussettes, sans comprimer le bout du pied. Pour la détente, des chaussures légères (tong ou sandales) suffisent pour laisser les pieds respirer, les sandales cyclistes conviennent aussi. Elles offrent la possibilité de prendre une douche sur un sol douteux ou de franchir un gué. Si le choix est de ne prendre qu’une seule paire, envisager les opportunités de réparation ou de remplacement, en cours de voyage, en cas de gros problème.

Utilisez des sandales adaptées

Vous pouvez essayer de ne plus utiliser de pédales automatiques pour le voyage mais des cale-pieds plastique sur les pédales. Il y aura la souplesse des sandales (pieds nus ou avec des chaussettes), mais avec un bout fermé pour éviter les chocs, et une semelle rigide, l’exemple des sandales Keen. Ce sont des sandales de marche, aussi vous pouvez n’emporter en plus que des sandales très légères pour la détente et la douche.

Laissez un commentaire

© Copyright insolites-voyages.fr | Tous droits réservés | Reproduction interdite